Activités

Réunion du bureau 2003

La réunion du bureau 2003 a eu lieu le 13 novembre 2003 à la caserne Napoléon à Paris.

Etaient présents (25) : d’Alançon, Lagane, Gosset Grainville, Anglade et Mme, Dubouchet, Bellot (pour l’Alsace), Lafont, Colomb, Fesaix, Barot, Sardet, Paveau (pour Charue), Lacoste, de Vismes, Defrasne, Dudognon, Esselin, Vinot Préfontaine, de Gatellier, Letrange (pour Michelin), Nicolaï, Pintoux, de Savignac, de Montlebert.

Etaient absents : Faure, de Courrèges.

Ouverture par le président qui félicite encore les Auvergnats et lit un mot de remerciement du général Lagarde (voir CR de la réunion de promotion 2003 en Auvergne).

Montlebert annonce un bénéfice pour la réunion de 2003.

Fesaix présente le projet pour la réunion 2004 à Saint-Malo. Après discussion (suppression du caractère dansant du dîner de promotion, reconsidération des cérémonies officielle et du cocktail, accord pour une subvention par la promotion étant donné l’anniversaire des 50 ans de notre entrée à Coët), le programme suivant est provisoirement retenu (voir réunion 2004 à Saint-Malo).

Dubouchet communique la satisfaction totale des voyageurs en baie de Naples. Il annonce le voyage de 2004 : la Croatie du 11 au 19 septembre pour 1200 euros (voir voyage 2004 en Croatie).

Gosset Grainville annonce que :
recettes et dépenses augmentent par rapport à 2002,
les cotisants ont pour la première fois dépassé 300.
Pour les bilans voir mot du trésorier en accès réservé.

Anglade fait allusion aux demandes de secours.

Le secrétaire parle :
du bulletin, sortie prévue en janvier, et donc demande de textes et photos au plus tard le 31 décembre.
du site Internet : demande de « matériel » (photos, etc) à intégrer, demande d’identification des personnages sur les photos.
de la fondation Maginot : attente de la future réunion d’homologation.
de la Légion étrangère : d’Alançon proposera une participation financière de 1500 euros soit pour le musée de la Légion, soit pour Puyloubier-Auriol, étant donné que le nom d’Amilakvari doit apparaître formellement.

Vie des régions :
Pintoux propose un challenge intersections pour retrouver les adresses de tous les membres de la section.

Esselin ne souhaite s’engager pour une réunion dans l’Est qu’après l’arrivée du TGV (2007 ?). (Depuis, les Versaillais ont fait savoir qu'ils étaient candidats pour 2005)

de Vismes conteste l’intérêt de maintenir l’organisation actuelle en Ile de France ; il lui est demandé de trouver un remplaçant en 92-93-95. (Chose faite en novembre : remplacé par Jean DEBRIE)

le délégué d’Alsace pourrait être Simone Buecher si elle le souhaite.

Nicolaï cherche des sous-délégués en 83 et 06.