Traditions et chants :

La galette
Le pékin de bahut

Les fines
Les casos
La gloire
La phrase
Le menu
Le triomphe


Le 2S :

Purement saint-cyrienne à l'origine, la tradition du 2S peut, dans les petites garnisons et sur invitation, associer exceptionnellement l'ensemble des officiers .

Cette tradition remonte au lendemain de la victoire de Napoléon à AUSTERLITZ, le 2 décembre 1805 ("...et il vous suffira de dire : j'étais à la bataille d'Austerlitz, pour que l'on vous réponde : voilà un brave."). Les élèves, pour fêter l'événement, prirent l'habitude de se livrer, dans les dortoirs de l'école, à de grandes batailles de traversins et de matelas, tous les ans, le 2 décembre.

Aujourd'hui, le visage de la fête a quelque peu changé, mais son esprit reste le même. Profitant d'un lieu, situé dans le camp de Coëtquidan et qui évoque fidèlement le site de PRATZEN, les promotions y reconstituent la bataille depuis 1956.

Pourquoi 2S ?

Chaque mois de l'année scolaire se désigne, depuis 1805 (année 0), par une lettre du mot AUSTERLITZ :

A octobre, U novembre, S décembre, T janvier, E février, R mars, L avril, I mai, T juin, Z juillet.