Jumelage


de Crimée-Sébastopol : 1854-1856

Nos anciens centenaires avaient de quoi sourire en écoutant l'histoire de notre promotion qui était une en portant deux noms et avait trois bataillons au lieu de deux... Et pour cause, que lit-on en effet dans l'annuaire de Saint-Cyr :

1854-1855 : promotion de Crimée, 285 officiers,
1854-1856 : promotion de Crimée, 217 officiers,
1855-1856 : promotion de Sébastopol, 190 officiers.

Les nécessités de la guerre de Crimée expliquent cette anomalie.

Une promotion exceptionnelle au grade de sous-lieutenant d'infanterie ayant été faite en janvier 1855 pour 190 officiers de la promotion de Turquie (53-55), un concours extraordinaire eut lieu pour combler le vide ainsi créé. Ces 190 nouveaux élèves constituèrent la promotion de Sébastopol. Peu de temps après, pour rétablir l'équilibre entre les promotions, la moitié de la promotion de Crimée, entrée en 1854, rejoignit le reliquat de la promotion de Turquie et sortit dès octobre 1855. L'autre moitié sortit normalement en 1856 avec la promotion de Sébastopol... CQFD.

Le meilleur souvenir de nos Anciens de la Crimée reste le défilé devant la Reine Victoria le 24 août 1855. Les deux promotions présentes à l'Ecole portaient pour la première fois le Casoar.