Jumelage


des Drapeaux : 1879-1881

Deux faits ont marqué nos Anciens de la promotion des Drapeaux qui comprenait 319 officiers.

Le premier eut lieu en février 1880, lorsque le nouveau commandant d'Ecole, le général CHOLLETON, ancien officier des Bureaux Arabes, déclara lors d'une visite dans une salle d'étude :

"Je n'attache aucune importance aux matières enseignées à l'Ecole. Je ne vous demande qu'une chose, c'est d'avoir des qualités militaires. Somme toute, sorti de Saint-Cyr dernier de ma promotion et toujours le plus puni, cela ne m'a pas empêché d'être général avant tous mes camarades."

Ce discours ne fut pas perdu... la Pompe fut conspuée.

Mais le répit fut de courte durée. Dès septembre 1880, le nouveau commandant de l'Ecole s'empressa de rétablir l'équilibre entre pompe et mili et, en particulier, relia à nouveau moyenne hebdomadaire et autorisation de sortie.

Le deuxième fait fut le renvoi de 31 élèves - des deux bataillons - coupables d'avoir assisté en tenue à une messe pour la Saint-Henri, fête du comte de Chambord, le 15 juillet 1881. Dans des conditions peu honorables pour le Commandement de l'Ecole, leurs noms furent connus et ils partirent quelques jours après comme simples soldats dans des régiments d'infanterie. Réintégrés en janvier 1882, ils prirent officieusement le nom de promotion de Pharsale. ceux qui étaient issus de la promotion des Drapeaux ne restèrent qu'un an à l'Ecole.